week end raquettes et ski de rando en Ariège : 11 et 12 fev 2017

La 1ère journée nous partons faire  la Couma D’Or en partant du Col de Puymorrens. Nous remontons le vallon et arrivés au col de la Couma d’Or nous découvrons un joli panomara, où nous amis les skieurs nous ont rejoint, mais pas de  neige sur le sommet, balayée par les vents des derniers jours.

SAM_0407

SAM_0412

Alors nous décidons d’aller voir le lac de cette Couma d’Or pour notre pique nique et nous reviendrons par le même chemin.

Etang de la Coma d'Or 2466 m
Etang de la Coma d’Or 2466 m

SAM_0416

Le dimanche, le vent s’est invité. Nous faisons donc le Pic Fourcat, en partant du Col de Marmare. Nous commençons à l’abri de la forêt, mais arrivés sur les crêtes ça souffle !!!!. Une pause pour la photo et nous redescendons dans un joli vallon.

au Pic Fourcat 1929 m
au Pic Fourcat 1929 m

SAM_0430

IMG_7509

Plus de photos sur notre page FaceBook 

Christine

we raquettes du 21 et 22 janvier : Vercors

La neige étant enfin arrivée, nous décidons d’aller faire notre première sortie en raquettes dans le Vercors. Le samedi une journée idéale pour faire le Pic St Michel, 1866 m, arrivés au sommet, quelle vue !!!!!! sur la Chartreuse, le Dévoluy, Les Ecrins et  cerise sur le gâteau le Mont Blanc .  Nous ne nous lassons pas de cette vue. Après une pause repas, nous nous dirigeons vers le Col de l’Arc, et là nous descendons dans la poudreuse pratiquement jusqu’au refuge des Allières.

SAM_0380

au sommet Pic st Michel 1966 m : vue sur le Devoluy
au sommet Pic st Michel 1966 m : vue sur le Devoluy
le massif de la Chartreuse et le Mont Blanc
le massif de la Chartreuse et le Mont Blanc

Le dimanche, nous partons du col de la Croix Perrin en direction du Pas de Bellecombe par les crêtes. Des crêtes, un joli panorama nous attend. Le retour se fera dans une belle forêt.

21-01-17 : Combe de l'Oursière
21-01-17 : Combe de l’Oursière

Plus de photos sur notre page FaceBook 

 

we ski de rando – initiation – dans les P.O. – 1er février 2017

Pour débuter une saison de ski de rando, l’initiation se déroule dans le Capcir (Pyrénées-Orientales) : et je mets les peaux, et je manipule le DVA/pelle/sonde. Le groupe est motivé et s’en donne à cœur joie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La randonnée nous conduit vers le Pic Madre sous le soleil. La montée via un sentier forestier nous mène jusqu’à l’abri à 1832 m avant de nous diriger vers la crête où nous travaillons les conversions ! Nous n’atteindrons pas le sommet car les conditions d’enneigement n’y sont pas favorables. Nous nous arrêtons à la Serra des Crotes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout à notre descente, vrai plaisir dans une poudreuse, nous ratons la bifurcation devant nous ramener à l’abri. Tant pis ! Nous descendons jusqu’ à retrouver un sentier forestier qui nous ramènera au parking.

Christel, 01 février 2017

Tour du Mont Viso puis Queyras : 30 juillet au 6 août 2016

Une semaine de randonnée itinérante du 30 juillet au 6 aout 2016 , qui s’est fractionnée en deux parties :

1er circuit : Le tour du Mont Viso :

4 jours autour du Mont Viso qui culmine à 3851 m, entre France et Italie dans le Piémont, très beau parcours avec ses vallons herbeux fleuris, ses cols, ces vallées glacières et ses moraines et pour finir nous passons par le Tunnel du Pertus ou de la Traversette, qui était un lieu de passage entre la France et l’Italie pour le commerce. Tous les jours un paysage différent.

le Viso et le col de Valante
le Viso et le col de Valante
Au pied du Viso refuge de Vallante et son lac 2450 m
Au pied du Viso refuge de Vallante et son lac 2450 m

2ème circuit : 3 jours qui nous a amené au départ d’Abriès, en passant par les lacs Malrifs et son col, pour découvrir cette superbe vallée glacière Les fonts de Cervières et finir dans un endroit paradisiaque le lac des Cordes où cela a été notre dernier bivouac

du col du petit Malrif 2830 m : la vallée de Font de Cervières
du col du petit Malrif 2830 m : la vallée de Font de Cervières
notre super bivouac
notre super bivouac

pour plus de photos allez sur la page FB.

LE  MERCANTOUR ET SA VALLEE DES MERVEILLES : du 14 au 17 juillet 2016

Nous sommes partis pour 4 jours itinérants dans le  massif du Mercantour, certains en  bivouac d’autres en refuges.

Montée vers le refuge de Nice
Montée vers le refuge de Nice

Itinéraire où nous avons eu toutes les saisons. La première demi-journée s’est faite dans un joli vallon ensoleillé qui nous amène au pied du refuge de Nice, pour notre première nuit. Nuit où la neige s’est invitée et avons eu 10 cm au réveil. Heureusement pour nous le soleil, au réveil, était de la partie,  mais pas très chaud. Certains qui bivouaquaient, ont du passer la nuit au refuge, leur tente n’ayant pas résisté au poids de la neige.

La 2ème journée de rando, nous l’avons commencée dans la neige avec une certaine appréhension pour passer le col  » la Baïsse du Basto » à 2693 m. La neige étant souple nous l’avons passé sans problème avec une belle surprise à l’arrivée, vue sur la grande bleue. Après la pause de midi nous amorçons la descente, où les chamois nous ont accompagnés, pour nous acheminer vers notre 2ème bivouac, au Refuge de Valmasque.

p1040326

3ème  jour : après une matinée très  fraîche en direction du col de Valmasque, où une fois passé,   nous fait basculer dans la vallée des Merveilles avec ses gravures rupestres. Arrivés au refuge des Merveilles nous avons pris un guide qui pendant 3 heures nous a transportés dans une autre civilisation.

p1040371

4ème jour : Nous quittons cette vallée par le col de Pas de Trem en passant par de nombreux lacs, et bien sur nos amis les chamois qui nous accompagnent. La descente sera la seule difficulté de notre itinéraire car nous passons par de gros blocs de pierre et pas facile de s’y retrouver. Pour cette dernière journée la chaleur était de retour.

Lac long et le refuge des Merveilles : 2130 m
Lac long et le refuge des Merveilles : 2130 m

Après 4 jours passés en moyenne montagne où ces superbes paysages vous font tout oublier, quand nous avons repris la route notre tête était restée encore dans les montagnes,  mais malheureusement pour nous, nous sommes vite redescendus sur terre, et cela a été la consternation pour tout le groupe quand nous avons appris les nouvelles de ce dramatique 14 juillet 2016 à Nice.

Week end sur l’Aubrac : 4 et 5 juin 2016

2 jours de rando à Plagnes,  hameau sur l’Aubrac, où la  « maison de Coquette » a été notre gite.

La première sortie nous a amenés au signal de Mailhebiau 1464 m, en passant par de beaux paysages sur le plateau, par la Croix de Rode, des hameaux sans oublier les champs de narcisses.

p1040267

Croix de la Rode
Croix de la Rode

Le narcisse de l’Aubrac étant une fleur très appréciée des parfumeurs.

p1040297

Le  lendemain, une impression d’avoir fait le chemin de croix, car l’itinéraire de la rando s’intitulait « Les Croix »

p1040275

Les gorges du Verdon : week end de Pentecôte 14-15 et 16 mai 2016

Les beaux jours sont de retour et nous voici partis pour 3 jours dans le Verdon.

p1040224

Le samedi, une demi journée de rando de mise en jambe dans ce lieu magnifique  pour nous permettre le lendemain de faire le sentier Martel, des gorges du Verdon.

Superbe sentier, avec de bons panoramas, des échelles assez vertigineuses et surtout ces belles falaises appréciées de nos amis grimpeurs.

p1040234p1040236

Pour clôturer notre séjour, nous avons fait un petit sommet qui nous a permis d’apercevoir encore les sommets enneigés du Dévoluy et du Mercantour.

p1040253

Randonnée Mont Saint-Baudille et Grotte des Fées

 

Randonnée Mont Saint-Baudille et Grotte des Fées

dimanche 10 avril 2016

participants : AlinVue du Cirque de l'Infernet depuis le Pioch Farrioe P., Françoise M., Martine C., Martine F., Thomas G.

Vue du St-Baudille vers le sud-ouest Nous partons de la bergerie de la Font du Griffe à 9h30, le sentier démarrant directement sur la D122. Nous faisons l’ascension du Mont Saint-Baudille (450m) sous un très beau soleil et arrivons à la table d’orientation du sommet en 1h10, où nous profitons d’un magnifique point de vue. Les Pyrénées, visibles plus tôt le matin, ne le sont plus, masquées par une barre de nuages qui se rapproche au fil de la journée. Le parcours sur le dos du Saint-Baudille se fait quasiment à plat, sur une piste ; nous nous amusons à observer les rochers aux formes étranges dressés le longe de la piste.

Rocher le long de la piste 1 Rocher le long de la piste 2

Sur le versant nord du Pioch Farrio, nous quittons le GR pour le sentier de PR qui descend vers le sud-est pour rejoindre la route. Dans cette descente, à l’abri du vent, nous avons bien chaud ! Nous faisons la pause pique-nique à 12h30 sur le sentier, un peu au-dessus de celle-ci, et manquons bien de nous faire renverser par des vttistes qui descendent à pleine vitesse !

Comme nous sommes redescendus bien plus tôt que prévu, nous décidons de pousser du côté est de la D122, jusqu’à la Grotte des Fées : nous suivons un peu la route, puis traversons celle-ci ; nous franchissons le ravin du Joncas pour rejoindre la piste qui descend jusqu’au lit du Joncas, où il y a de l’eau. Nous faisons la descente très pittoresque du lit du ruisseau jusqu’à un passage entre deux grands rochers. La grotte se trouve tout juste après, sur le versant droit, à environ 10m au-dessus du lit du ruisseau. On peut descendre jusqu’au fond sans difficulté ni équipement, mais il faut une lampe, même si le soleil est alors (14h) exactement dans la bonne orientation pour éclairer une partie de l’intérieur. C’est une jolie découverte pour Martine C, qui ne connaît pas la grotte. En sortant, nous voyons que les nuages nous ont mDans la Grotte des Féesaintenant rejoints, et nous terminons la randonnée sous un ciel gris et un peu venteux.

Nous remontons (70m) pour reprendre la piste et faire le tour des deux collines, où nous faisons la cueillette du thym en fleur et du romarin, avant de revenir en vue de la route, que nous rejoignons par un petit sentier. 5 mn de marche sur la route et nous sommes de retour à la Font du Griffe, où nous faisons le plein d’excellents fromages ! Malgré le changement de temps en début d’après-midi, nous ramenons les premiers coups de soleil de l’année !

Durée totale : 5h50, pauses comprises.

Thomas Granier